Le recrutement

Le recrutement comprend, outre une information précise sur l’association, des entretiens destinés à mesurer la qualité d’écoute du candidat et son équilibre émotionnel.

La formation

Elle s’échelonne sur plusieurs mois, soit environ 80 heures. Elle est assurée par des psychologues, des psychanalystes et des écoutants expérimentés. Elle comporte une formation théorique et des mises en situation.

  • L’écoutant stagiaire doit mesurer l’effet de certains appels douloureux sur sa propre personne et affiner ses qualités d’accueil, de tolérance et d’empathie.
  • Un bilan est fait régulièrement entre les formateurs et le candidat, afin d’examiner les difficultés qu’il rencontre.
  • En fin de formation, il est décidé ou non, en accord avec le stagiaire, de son entrée dans l’association comme écoutant.

Ecoute et supervision

La supervision est le moyen retenu par S.O.S Amitié pour maintenir la qualité du service rendu. Comme cela se pratique dans certaines professions – personnels soignants et travailleurs sociaux, par exemple – la supervision à S.O.S Amitié est le moment où un groupe d’écoutants se réunit autour d’un professionnel – psychiatre, psychologue, psychanalyste.

  • En ce lieu, avec le soutien de ses pairs et du professionnel, l’écoutant va pouvoir remettre son écoute en question, faire part des difficultés qu’il rencontre et, ainsi, préserver et améliorer sa capacité à écouter.
  • Une séance de supervision dure deux heures, une à deux fois par mois. Elle a un caractère obligatoire et s’impose donc à chaque écoutant tout au long de son parcours à S.O.S Amitié : il n’y a pas d’écoute sans supervision.

La charte éthique Les principes éthiques de l’écoute pratiquée à S.O.S Amitié sont présentés sous la forme d’une « Charte » déontologique qui est le texte de référence de tous les écoutants. Lire ici